Droits des femmes, Sexisme

« La femme était plus heureuse quand elle était au foyer. »

Cette idée voudrait que les femmes aient perdu en bonheur en quittant le rôle de femmes au foyer pour travailler, et entendrait que les femmes seraient donc « mieux à la maison ». Cette théorie évoque un passé jugé plus heureux, ou chaque genre aurait sa place, et évidemment, les femmes auraient moins de libertés.

Outre le caractère définitivement patriarcal et rétrograde de cette idée, non, les femmes n’étaient pas plus heureuses avant, lorsqu’elles n’avaient pas ou peu le choix. Aujourd’hui 75% des français.es sont heureux dans leur travail (données 2016).
Voir le rapport de l’IFOP

Faut-il rappeler que tout être humain a droit au travail ?
Voir l’article de Wikipedia

Faut-il rappeler que tout être humain a droit à l’indépendance financière ?
Voir l’article du Journal des Femmes « L’indépendance financière des femmes a (seulement) 50 ans »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *