Covid-19, Santé

« Le masque ne permet pas de bien respirer. »

C’est une idée reçue. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, « l’utilisation prolongée de masques médicaux peut être inconfortable, mais elle n’entraîne ni intoxication au CO2 ni manque d’oxygène. »
Voir le site de l’OMS « Nouveau coronavirus (2019-nCoV) : conseils au grand public – En finir avec les idées reçues »

« Le masque n’est pas un circuit clos, il laisse passer l’oxygène », dit le Pr Yves Coppieters, médecin épidémiologiste et professeur de santé publique à l’Université Libre de Bruxelles (ULB).
C’est aussi ce que dit Shane Shapera, directeur du programme des maladies pulmonaires de l’hôpital public de Toronto au Canada, qui explique également que « presque tout l’air expiré s’échappe du masque donc vous ne respirez pas votre propre CO2 ».
D’après le Pr Coppieters, il peut y avoir « une sensation d’inconfort qui provoque une impression d’étouffer, mais c’est psychologique. »
Voir l’article de Sud-Ouest « Coronavirus : quatre fausses informations véhiculées par les anti-masques »

Malgré tout, pour les activités sportives, l’OMS recommande de ne pas porter le masque. Cela est dû à l’humidification du masque, qui favorise la croissance de micro-organismes, et rend la respiration plus difficile.
Un masque humide doit toujours être enlevé, pour être remplacé par un masque sec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *