Immigration, ONG

« Il faut interdire les ONG pour résoudre le problème d’immigration par la Méditerranée. »

Une étude a montré que l’arrivée des ONG n’a rien changé aux flux de migrants. L’augmentation des flux de migrants est antérieure à l’arrivée des ONG. En Méditerranée occidentale, une augmentation de 46 % du nombre d’arrivées a été enregistrée, alors qu’aucune opération de sauvetage n’était déployée dans cette zone.
Que les ONG soient là ou non, les migrants tenteront la traversée. Ils ont déjà dépensé leurs économies et risqué leur vie dans le désert ou en Libye.
Voir le premier article de Libération
Voir le second article de Libération

Le plan serait-il donc de décourager les migrants en arrêtant de les secourir, et en en laissant couler le plus possible ? Il y a eu déjà plus de 16 000 morts en Méditerranée depuis 2014. Et pourtant, les flux de migrants continuent. Combien faut-il en laisser se noyer ? 50 000 ? 100 000 ? 1 million ?
Voir le dessin des Indégivrables « Le problème, si on vous sauve … »
Voir l’article de la Libre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *