Mouvement #metoo, Sexisme

« Les dénonciations de sexisme vont cacher celles de viols. »

Le nombre de plaintes pour agressions sexuelles a augmenté de 30% après que le mouvement #metoo a démarré. Bien au contraire : le mouvement donne confiance aux victimes.

Ce serait comme dire que parler de la criminalité cache les morts liées aux guerres.

Voir l’article de RTL

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *