Aides sociales, Social

« La fraude aux prestations sociales est responsable du déficit public »

On peut dire que « la fraude des pauvres est une fraude pauvre. »
Il est très difficile de mesurer la fraude aux prestations sociales. On l’estime en France à 1,5 milliards d’euros par an (chiffres 2014), soit 2,2% des prestations versées.

C’est bien peu au regard de l’évasion fiscale, qui est elle estimée à plusieurs dizaines de milliards d’euros par an. L’évasion fiscale comprend à la fois la fraude fiscale, illégale, et l’optimisation fiscale, légale. Les chiffres de 80 à 100 milliards d’euros ont beaucoup circulé pour l’évasion fiscale. Solidaires Finances Publiques, le syndicat du Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie donne le nombre de 80 milliards.
Mais pour la Cour des comptes, dans un rapport publié début décembre 2019, le montant reste difficilement chiffrable. Il est potentiellement de plusieurs dizaines de milliards d’euros par an. La Cour des comptes a dénoncé dans son rapport le fait que les pouvoirs publics ne luttaient pas efficacement contre la fraude fiscale.

Le déficit public français pour 2019 s’établit à 72,8 milliards d’euros, d’après l’INSEE. Ce qui veut dire que la fraude aux prestations sociales représente aux alentours de 2% de ce déficit public.
Et l’évasion fiscale, quant à elle, pourrait donc potentiellement couvrir une partie ou la totalité du déficit public.

Evidemment, toute fraude aux aides sociales ou toute évasion fiscale, qu’elle vienne des classes modestes, moyennes, ou aisées, est condamnable.

Mais accuser principalement les bénéficiaires des allocations, souvent les plus démunis, parler de « fraudes massives », ou leur faire porter le chapeau du déficit public, c’est chercher des boucs émissaires.

Voir l’infographie sur Aide-sociale.fr 
Voir l’article de France Info « Quatre chiffres à retenir sur la fraude aux prestations sociales »
Voir l’article de BFMTV « L’évasion fiscale atteint-elle vraiment 100 milliards d’euros en France ? »
Voir la note de Solidaires Finances Publiques sur leur site internet « Financement des retraites (4) : combattre l’évasion et la fraude fiscale (et sociale) »
Voir la dépêche AFP sur le site du Point « La Cour des comptes dénonce les lacunes de la lutte contre la fraude fiscale »
Voir l’article Wikipedia sur l’évasion fiscale
Voir les chiffres du déficit public 2019 sur le site de l’INSEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *