Environnement, Pesticides

« En Europe, l’urbanisation est davantage la cause de perte de biodiversité que les pesticides. »

Pour l’Europe, l’IPBES n’a pas établi de hiérarchie entre les causes dans son travail, qui est l’état de l’art sur la recherche en biodiversité. Toutes les causes sont importantes. Les facteurs principaux identifiés : « les changements d’usage des terres, l’agriculture intensive et l’utilisation de pesticides, la pollution de l’environnement, les espèces exotiques envahissantes, les agents pathogènes et les changements climatiques. » (p10 du rapport sur les pollinisateurs)
Voir le rapport de l’IPBES

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *