Mouvement #metoo, Sexisme

« Ce mouvement réprime la sexualité. »

Bien au contraire. Une sexualité épanouie se fait dans le respect mutuel, l’écoute, et la prise en compte du désir de l’autre. #metoo et tout le débat de société qui s’est ensuivi peuvent permettre aux hommes de mieux comprendre le désir féminin, et vice-versa.
Voir l’article du site Ma Santé Sexuelle « Etre à l’écoute des désirs du partenaire »

Et surtout, c’est l’ensemble de la société qui commence à se poser certaines questions notamment au sujet du désir féminin. Pour la première fois, un clitoris a été représenté correctement dans un manuel scolaire.

Cela va prendre du temps pour changer les mentalités, un an après #metoo, les rapports hommes-femmes sont encore emprunts de sexisme. Mais il est possible que nos sociétés se dirigent à terme vers des rapports plus apaisés entre les sexes. Et avec plus de compréhension mutuelle, avec des hommes plus à l’écoute du désir féminin, et des femmes qui l’affirment davantage.
Voir l’interview vidéo sur le site de France Culture de Victoire Tuaillon, auteure du podcast « Les couilles sur la table »
Voir l’article de Neonmag, « Après #metoo, une nouvelle libération sexuelle ? »
Voir l’interview de Ouest France de Camille Froidevaux-Metterie, auteure du livre « Le corps des femmes, la bataille de l’intime »

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *