Chiffres, Immigration

« On ne peut pas accueillir toute la misère du monde. »

Bien sûr qu’on ne peut pas accueillir « toute la misère du monde ». Toute la misère du monde, cela ferait au moins 800 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté, plus celles et ceux qui vivent dans des pays en guerre. Mais toute la misère du monde ne cherche pas à venir en Europe. Cette phrase n’a donc pas grand sens. Les demandes d’asiles en 2016 correspondaient à 0,2% de la population européenne (1,2 million sur 510 millions). On est très très loin de « toute la misère » qui veut venir en Europe.
Voir l’article d’Inégalités.fr sur la pauvreté dans le monde
Voir le communiqué d’Eurostat sur les demandes d’asile dans l’UE pour 2016

L’Europe, avec 510 millions de personnes, peut-elle accueillir un nombre important de réfugiés et de migrants ? Oui, sans aucun doute. 95% des réfugiés Syriens sont accueillis en Turquie, Liban, Jordanie, Irak et Egypte. Au Liban, les réfugiés représentent 20 à 25% de la population. On a donc encore beaucoup de marge.
Voir l’article d’Asile.ch sur l’accueil des réfugiés syriens dans les pays voisins
Voir l’article du Monde sur l’accueil des réfugiés syriens au Liban

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *