Harcèlement en ligne, Société

« Les insultes ne sont que des mots. Ce n’est pas grave. »

Ces « mots », parfois prononcés par des dizaines de personnes, sont une destruction psychologique. 7% des collégiens sont sévèrement harcelés et cyber-harcelés. Au point, pour certains, de vouloir mourir.
Voir l’article du Nouvel Observateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *