Immigration, ONG

« Pourquoi ne renvoie-t-on pas les migrants en Libye ? »

Veut-on les renvoyer dans ce qu’ils décrivent souvent comme un « enfer », où ils risquent d’être torturés, violés ou tués ? Des témoignages font état d’enlèvements nocturnes, de violences, de cas d’esclavages. Les migrants vivent dans des conditions extrêmement sommaires, avec peu d’hygiène, avec des maladies qui se développent. Il est difficile de différencier les camps de détention officiels des prisons illégales tenues par des milices. Leur situation est volatile et peut changer très vite.
Voir l’article du site Infomigrants, sur les mauvais traitements et les enlèvements de nuit
Voir l’article du site Infomigrants, sur la manifestation des migrants contre les tortures et les conditions de détention

Les femmes et les enfants sont extrêmement vulnérables. Femmes et enfants sont très souvent violés, et sont plus exposés aux violences que les hommes.
Voir la vidéo de France Info, avec le témoignage d’une femme migrante ayant été violée
Voir l’article de France Inter, sur les conditions de traversée de la Méditerranée

La Libye est encore loin d’être stable, malheureusement. Des combats entre factions opposées y ont toujours lieu. La sécurité des migrants n’y est pas garantie.
Voir l’article du Figaro sur les affrontements de début septembre 2018
Voir l’article du Figaro sur l’évacuation de migrants menacés par les combats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *