Avortement, Société

« Les femmes ayant avorté le regrettent souvent. »

C’est faux, dans 95% des cas, elles pensent que c’était la « bonne décision », d’après une étude menée par des chercheurs de l’université de Californie. Les femmes peuvent connaitre des émotions négatives après l’avortement (colère, tristesse, culpabilité), qui n’est pas un acte anodin, mais cela n’est pas nécessairement lié à un regret.
Voir l’article du Journal des Femmes sur l’étude de l’université de Californie

De nombreux témoignages font plutôt le constat d’un « soulagement ». Un collectif de femmes ayant avorté a même lancé l’appel des « filles des 343 salopes ». L’appel a été signé par 3566 femmes. Elles disent : « Nous en avons marre que l’on nous dicte ce que nous devons penser et ressentir. Depuis le vote de la loi Veil en 1975, a-t-on cessé de prédire le pire aux femmes qui décident d’avorter ? […] Nous disons haut et fort que l’avortement est notre liberté et non un drame. Nous déclarons avoir avorté et n’avoir aucun regret : nous allons très bien. »
Voir l’appel des filles des 343 salopes sur le blog « IVG, je vais bien, merci ! »
Voir l’article du Huffington Post avec les photos et le témoignage de 5 femmes sur leur vie après un avortement
Voir les témoignages de femmes ayant avorté sur le site Women on web

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *