Climat, Conséquences du réchauffement

« 2 degrés de plus ne feront pas une grosse différence »

2 degrés d’augmentation de la température du globe peuvent sembler peu. Mais les bouleversements seront pourtant gigantesques. Le monde tel que nous le connaissons sera transformé.

Dans une vidéo, la Fondation Nicolas Hulot compare la planète à un corps humain. Un humain est en bonne santé avec une température de 37°C. Mais avec 2°C de plus, on atteint les 39°C : c’est la fièvre. Au-delà, c’est le risque de mort.
Voir la vidéo de la Fondation Nicolas Hulot « 50 secondes pour comprendre pourquoi limiter le réchauffement planétaire à 2 degrés »

Avec 2 degrés en plus, ½ milliard de personnes seraient confrontées à des pénuries d’eau. Les inondations menaceraient 2,7 fois plus de personnes que durant les décennies 1976-2005. Le permafrost, qui est le sol gelé en permanence, pourrait fondre de moitié. Les coraux pourraient disparaître complètement.
Les rendements des cultures, notamment céréalières, chuteraient, entraînant des famines.
Voir la vidéo et l’infographie de BFMTV « 1,5 ou 2 degrés de plus : ce que cela change pour la planète »
Voir l’article des Echos « Climat : les pays méditerranéens de plus en plus affectés par le réchauffement »

Avec un réchauffement d’1,5 degré, il y aurait 1,5 millions de poissons en moins pour la pêche. A 2 degrés, il y en aurait 3 millions en moins.
Chaque dixième de degré compte. Les conséquences n’augmentent pas à la même vitesse que les températures, elle n’augmentent pas de façon linéaire. Elles augmentent de façon exponentielle. Et passé un certain seuil, il est difficile de prévoir ce qu’il va se passer.
Voir l’article de France Inter « Climat : va-t-on tous mourir si la température grimpe de 2°C au lieu de 1,5°C ? »
Voir l’article de l’Express « Climat: un demi-degré en plus aurait beaucoup d’effets »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *