Immigration, ONG

« Les ONG en Méditerranée profitent des subventions et de l’argent public. »

C’est faux, elles sont financées par les citoyen.ne.s, en financement participatif. Et même si elles étaient financées par des fonds publics, ce serait tout-à-fait légitime. C’est aux pouvoirs publics que devrait incomber la responsabilité de sauver des vies, pas à la société civile, ni aux citoyens et citoyennes européen.ne.s. Ces dernier.e.s sont bien obligé.e.s de retrousser leurs manches.
Voir l’article de Libération

Les dons de SOS Méditerranée proviennent à 98% de donateurs privés, l’association refuse d’ailleurs de dépendre des états ou des entreprises.
Voir l’article du Figaro

MSF est financée aussi à 98% par des fonds privés, et ne dépend pas des états.
Voir le site de MSF

Sea-Watch est entièrement financée par des dons.
Voir le site de Sea Watch

Sea-Eye dépend de ses bénévoles, et de dons en argent et en nature.
Voir le site de Sea-Eye (en allemand)

Jugend Rettet est entièrement financée par des donations privées.
Voir le site de Jugend Rettet

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.