Immigration, ONG

« Les ONG ont des accords avec les passeurs. »

Cela a été démenti. Le procureur de Syracuse a déclaré le 22/04/2017 : « il n’y a pas de lien entre ONG et passeurs. » à la suite de l’enquête de la justice italienne. La commission de défense du Sénat italien l’a confirmé : « aucune collusion », et rappelle au contraire que « les secours en mer des migrants sont nécessaires et incontournables ». Le procureur de Catane, qui avait lancé les accusations, a avoué qu’il n’y avait « aucune preuve ». L’agence Frontex a démenti avoir suspecté les ONG de collusion.
Voir l’article du blog Mediapart, du sociologue Eric Fassin
Voir l’article du Point

Les ONG elles-mêmes ont réfuté ces accusations.
Voir l’article de BFMTV

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *